7 Choses Incroyables Sur Les Parasites

Que savez-vous vraiment sur les parasites?

Dans cet article vous allez découvrir 7 choses incroyables sur les parasites en générale (intestinaux comme non-intestinaux et vivants dans les humains comme vivant dans les animaux).

C’est un sujet auquel j’ai commencé à fortement m’intéresser il y a quelques mois et je dois dire que s’il y a bien une chose que j’ai comprise, c’est que les parasites sont omniprésents, qu’ils ont un énorme impact sur l’environnement et sur nous et que c’est un élément essentiel à prendre en compte pour réussir à perdre du poids et à vivre au top de ses capacités physiques comme mentales.

La plupart des informations dans cet article proviennent du livre Parasite Rex, listé dans la section Ressources de ce site.

 

# 1 : Les parasites représentent la majorité des espèces sur Terre!

D’après une estimation, les espèces parasitaires seraient 4 fois plus nombreuses que les espèces non-parasitaires!

# 2 : Les Parasites sont responsables pour de nombreuses maladies

Parmi les maladies graves, il y a : la malaria, la maladie du sommeil, l’éléphantiasis, la filariose, le bouton d’orient, dracunculose, kala-azar. Ils sont aussi responsables pour d’autres maladies et conditions auxquelles nous sont bien à risques!

# 3 : Les Toxoplasmes sont des parasites qui vivent par milliers dans le cerveau

Très peu de personnes sont au courant de cela, alors qu’il y a une grande chance qu’elles soient affectées. Un tiers de personnes sur Terre sont porteuses de ces parasites dans le cerveau.

# 4 : Certains parasites peuvent vivre pendant des années à l’intérieur de notre corps et mesurer jusqu’à 18 mètres de long !

Taenia_saginata_adult_5260_lores
Le ver solitaire, encore appelé Ténia est un parasite intestinal présent dans la viande de porc, de bœuf et certains poissons. S’il n’est pas détruit par la cuisson (ou une congélation de plusieurs semaines), le ver solitaire peut se développer dans notre intestin. Il se nourrit alors de ce qu’on mange et peut atteindre jusqu’à 18 mètres de long!

Vous vous demandez sûrement s’il est possible que vous ayez un tel ver solitaire à l’intérieur de vous… D’après les estimations, 1,3 milliards de personnes sont porteuses d’un tel ver intestinal!

# 5 : Les parasites sont omniprésents, sur terre, comme dans les océans

Ils ont un gros impact sur l’équilibre de la nature. N’importe quel biologiste qui ne prend pas en compte l’impact des parasites sur l’écosystème manque une grosse pièce du puzzle.

# 6 : Certains parasites peuvent contrôler leur hôte

Quelques une des fonctions et comportements que certains parasites peuvent contrôler chez leur hôte sont :

  • La faim
  • L’envie de certains aliments
  • La reproduction, l’accouplement
  • Et même la façon de mourir et l’heure de la mort!

parasite_souris_chat
Certains parasites peuvent même faire agir leur hôte de manière kamikaze en présence d’un prédateur, de manière à ce que le parasite puisse entrer dans le corps du prédateur lorsque l’hôte est dévoré. En effet, certains parasites ont besoins de passer d’un hôte à l’autre pour compléter leur cycle de vie. C’est ce qu’il se passe avec un parasite présent initialement dans les rats et souris. Ce parasite a besoin de se retrouver dans l’intestin d’un chat pour se reproduire. Il va donc rendre la souris attirée par l’odeur de chat, et la faire se comporter de manière totalement suicidaire, jusqu’à littéralement « se jeter dans la gueule du loup ».

Et je vais finir sur une touche plus légère (quoique assez perturbante aussi)…

# 7 : Les parasites seraient responsables pour la reproduction par l’acte sexuel

En effet, des scientifiques ont observés des espèces qui étaient hermaphrodites (c’est-à-dire qui ont les deux genres, ce qui leur permet de se fertiliser elles-mêmes), mais qui avaient aussi la possibilité de s’accoupler pour se reproduire.

Dans les endroits où il y avait le plus de parasites, il y avait une plus grosse tendance à la reproduction par l’accouplement. La raison est que cela apporte de la diversité à l’espèce. Et cette diversité force les parasites à s’adapter aux nouveaux gènes et aux nouvelles défenses du système immunitaire, ce qui rend leur vie un peu plus difficile.

 

A la fois terrifiant, intéressant et incroyablement vaste et complexe, ce sujet est pourtant d’une importance primordiale, surtout quand on veut perdre du poids, et vivre au top de ses capacités.

 

Si vous avez aimé cet article, montre-le moi en cliquant sur « J’aime » et en le partageant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *