Pourquoi arrêter le sucre?


arrêter le sucre

En lisant le tableau ci-dessus, vous pouvez voir qu’il est tout aussi absurde de donner du sucre aux enfants (ou à qui que ce soit qu’on aime) que de leur donner de l’alcool.

S’il vous parait clair qu’il est mauvais de donner de l’alcool aux enfants, pourquoi ne vous paraît-il pas aussi clair qu’il est mauvais de leur donner du sucre ?

 

Dans cet article, je voulais attirer votre attention sur l’absurdité d’encourager les enfants à consommer du sucre, mais je voulais aussi vous encourager à diminuer ou totalement arrêter votre consommation de sucre et d’alcool.

 

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous n’êtes pas accro à l’alcool. Vous en consommez juste à certaines occasions.

La question est, étant donné tous les effets néfastes de l’alcool sur votre corps et votre esprit, et le risque de devenir toujours plus dépendant à cette substance, pourquoi ne pas totalement arrêter, et vous mettre totalement à l’abris de ces symptômes et du risque d’addiction ?

 

100% des alcooliques étaient des consommateurs occasionnels au début. Personne ne naît alcoolique. C’est la consommation occasionnelle qui, petit-à-petit, se transforme en cette addiction dévastatrice.

 

Si vous n’êtes pas encore alcoolique, arrêtez complètement l’alcool avant qui ne soit trop tard.

C’est beaucoup plus simple comme ça !

Pour ce qui est du sucre, ce n’est pas aussi simple d’arrêter malheureusement. Parce que sa consommation est si encouragée et banalisée depuis notre plus jeune âge, le sucre est une des substances les plus difficiles à arrêter.

Dans cet article, je vais cependant vous proposer une approche extrêmement simple et qui ne requière aucune volonté pour arrêter le sucre. Et je risque même d’être un petit peu poétique pour vous expliquer cette approche.

Donc, comment arrêter le sucre facilement ?

Tout comme pour sortit de la matrice, il faut un point de sortie, pour sortir de l’habitude et addiction au sucre, il vous faut un point de sortie.

De quoi est-ce que je suis en train de parler ? Qu’est-ce qu’un « point de sortie » ?

Vous savez, ces périodes pendant lesquelles, vous n’avez pas faim, soit parce que vous êtes amoureux, triste, plein d’enthousiasme, excité, ou malade…

Ces périodes de 2, 3 jours pendant lesquelles, vous ne ressentez aucune faim.

Ça, ce sont les points de sortie de la matrice de la consommation du sucre.

Une fois que vous avez réussi à passer 3 jours sans consommer de sucre, vous serez déjà sevré au sucre, c’est-à-dire que vous corps ne réclamera plus de sucre de manière compulsive.

En quelque sorte, le plus dur est fait, et c’était facile !

En théorie c’est le plus dur, parce qu’en pratique, dans cette société où le sucre est omniprésent, où on est si encouragés à chaque instant à consommer du sucre, où les produits sucrés sont si peu chers, si attrayants et si faciles à consommer contrairement aux aliments sains et naturels, c’est rester dans cet état 100% sans sucre qui risque d’être le plus difficile.

A partir du moment où vous êtes sevrés (en générale, 3 jours suffisent), ce n’est plus que vous devez absolument consommer du sucre le problème… c’est que c’est trop facile d’en consommer.

Vous devez avoir la force de ne plus du tout vous laisser tenter par aucun produit sucré.

Vous devez ne pas laisser qui que ce soit vous encourager à consommer du sucre pour aucune occasion que ce soit.

Vous devez ne pas laisser vos vieilles habitudes revenir.

Vous devez remplacer vs snacks sucrés par d’autres snacks sans sucres rapides.

Vous devez complètement changer votre image personnelle et vous voir comme quelqu’un qui ne consomme plus du tout de sucre.

Vous devez assumer votre choix de ne plus consommer de sucre en toute circonstance.

 

Encore une fois, ce n’est pas censé être la partie difficile ! C’est la banalisation, l’omniprésence et l’encouragement de la consommation du sucre qui rend cette partie si difficile.

 

Je vous donne quand même encore 2 autres techniques qui permettent d’arrêter le sucre plus facilement :

 

1ère technique : Allez vivre dans un autre pays. Si vous recherchez de bonnes émotions par la consommation du sucre, c’est probablement que vous vous emmerdez à mourir. Allez donc voir quelques-unes des 14 merveilles du monde (7 nouvelles et 7 anciennes), allez dans un pays où les gens mangent des mygales en guise de friandises, allez dans un pays où la consommation de sucre n’est pas si encouragée (oui, ça existe !), allez dans un pays où vous vous sentez si vivant que vous en oubliez de manger.

2ème technique : Prenez votre TV, dirigez-vous vers la fenêtre la plus proche, si possible à un étage supérieur au rez-de-chaussée, assurez-vous qu’il n’y ait personne en dessous de la fenêtre, prenez un moment pour penser à tout le temps que votre TV vous a fait perdre, à toutes les cochonneries qu’elle vous a encouragé à manger, à toute la frustration  et le manque d’épanouissement qu’elle a engendrée dans votre vie, puis revérifiez qu’il n’y a personne en dessous de la fenêtre, et jetez la de toutes vos forces en criant le plus fort possible « AAAAAHHHHHHHHH », comme un cri de libération  pour laisser savoir à tous vos voisins que vous venez de reprendre le contrôle de votre vie et pour les encourager à faire de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *